top of page
  • Photo du rédacteurLaura

Comprendre et libérer les liens toxiques

Les liens toxiques sont surement l’un des sujets les plus connus en développement personnel. On l’associe très facilement à des personnes mais savais-tu qu’il en existe plein d’autres ?

Dans cet article je te partage ce qu’est un lien toxique et pourquoi est-ce qu’ils se créent. Je te donnerai également des clés pour les identifier, les comprendre et les défaire.


 

libération

Qu'est-ce qu'un lien toxique ?

Par définition, un toxique est quelque chose qui agit comme un poison. À partir de là, toute chose a un potentiel toxique, heureusement lorsque l’on parle de liens toxiques, on rajoute un élément-clé qui est notre propre perception des choses. C’est ce qui fait qu’un toxique l’est pour nous et pas pour notre voisin.


Parmi les toxiques les plus courants tu peux trouver : un travail, un aliment, un environnement, une habitude de pensée, une relation … Comme tu le vois, tu peux développer un lien toxique avec beaucoup plus de chose que juste une personne.


Prenons un exemple, si à chaque fois que l’on te fait un compliment tu trouves tout de suite une liste de choses qui ne va pas chez toi ou que tu aurais pu faire différemment, alors cela représente une habitude de pensée toxique. Ou encore le fameux « tu es trop bête » ou « tu es nulle » que tu te dis presque instinctivement quand tu fais tomber un verre d’eau, ton portable ou que tu trébuches. Ce sont également des modes de pensées toxiques.


Un lien toxique se crée en fonction de nos expériences, de ce que l’on a décidé de travailler en s’incarnant et de notre libre arbitre. Rappelle-toi que ce qui représente un toxique pour toi, ne l’est pas forcément pour ton voisin, on a tous nos propres « toxiques ».


Tout au long de ta vie tu vas expérimenter divers liens toxiques, ce n’est pas une fatalité et tous n’auront pas la même signification ni la même importance ni le même impact sur toi. Ce n’est pas parce qu’un nouveau lien toxique apparaît que tu as régressé, au contraire, c’est que tu as avancé et est prête pour la prochaine étape. En revanche si c’est toujours le même genre de lien toxique qui revient (par exemple : je tombe toujours sur des hommes qui me trompent), alors il est temps de voir ce que tu peux faire pour changer cela.


Pourquoi est-ce qu'on se crée des liens toxiques ?

Un lien toxique est là pour nous faire vivre une expérience, il se crée pour une raison. Attention, si dans cet article je place le focus sur toi, cela n’excuse pas, ni ne légitimise les comportements violents, blessants … que d’autres personnes ont pu avoir envers toi. Tu n’es en aucun cas responsable des actions des autres, seulement des tiennes, il est important de rendre sa responsabilité à chacun.

Dans cet article je te parle de toi puisque c’est à ce niveau-là que tu vas pouvoir agir : tes actions, tes ressentis, tes manières de voir les choses …


Comme je l’ai dit plus haut, on se crée des liens toxiques pour une raison, il est donc important d’aller comprendre ce « pourquoi » il existe. Le comprendre c’est la première étape pour s’en défaire.

Pour cela, il faut que tu ailles chercher les bénéfices secondaires que ce lien t’apporte ? Un bénéfice secondaire c’est le 2ème effet kiss cool, c’est le bénéfice que tu ne vois pas au premier coup d’œil est qui pourtant est bien là et la base du « pourquoi ».


Prenons un exemple, tu attrapes un rhume et te voilà forcé de te reposer, ça ne t’arrange pas, tu avais plein de choses de prévus, tu ne vois que les points négatifs à cette situation … Ces sentiments sont légitimes, maintenant regardons les bénéfices que cela t’apporte, peut-être as-tu ignoré les alertes de ton corps qui te demandait du repos ? Tu y es maintenant contraint. Ou peut-être qu’il y avait un événement auquel tu n’avais vraiment pas envie de participer, tu as maintenant l’excuse parfaite pour ne pas y assister. Ou encore lorsque tu es malade, tes proches s’occupent de toi et cela te fait te sentir aimée …


Voilà différents exemples de bénéfices secondaires, ils sont bien sûr liés à toi, à qui tu es, et ne seront pas les mêmes pour tous ni pour tous tes liens toxiques.


Ces exemples illustrent pourquoi il est important d’aller détecter ces bénéfices secondaires, c’est ces besoins-là que tu cherches à combler avec ton lien toxique. Tant que tu ne prends pas conscience de ce que cela t’apporte, tu ne pourras pas le couper durablement.


Identifier les toxiques dans sa vie

Je te propose un exercice de réflexion pour identifier le lien toxique qui prend le plus de place dans ta vie en ce moment et trouver ses bénéfices secondaires.


Tu vas prendre une feuille de papier et noter tout ce qui te vient concernant les questions suivantes, n’essaye pas d’analyser ou de comprendre pour l’instant, note simplement sans jugement.

  • Quelles sont les réactions de ton corps à l’évocation de « liens toxiques » ? Tu peux noter les sensations, les endroits qui y réagissent et tout ce qui te vient en tête.

  • Quelle est l’émotion principale qui te vient à l’évocation de « liens toxiques » ?

  • Qu’est-ce que cette émotion t’exprime ? Écris tous les mots qui te viennent sans jugement ni analyse


Tu peux maintenant reprendre tes notes et mettre un peu d’analyse dessus, prend du recul pour voir la grande image. Souligne les mots importants qui sont sortis. Tu as maintenant l’essence de ton lien toxique.


Pour la suite, tu vas aller chercher ce que ce lien toxique t’apporte comme bénéfice secondaire. Ta première pensée peut-être « rien », c’est ok, on va aller voir derrière cela. En gardant en tête l’essence de ton lien que tu viens de déterminer, tu vas noter ce qui te vient pour les mots suivants (tu peux avoir plusieurs fois les mêmes mots/phrases) :

  • Besoin : ___

  • Envie : ___

  • Combler : ___

  • Changer : ___

  • Calme : ___


Apporte maintenant un peu d’analyse sur tes mots, quels sont les principaux ? Quel est ce besoin que tu essayes de combler par ce lien ?


Tu as découvert ton l’essence de ton lien et les bénéfices secondaires qu’il t’apporte, bravo à toi !

 

Des clés pour s’en défaire

Il existe plusieurs exercices différents pour se libérer d’un lien toxique. LA clé principale pour s’en libérer durablement va être de travailler sur ton bénéfice secondaire.


Travailler sur les bénéfices secondaires

En effet tant que ces besoins-là ne seront pas comblés autrement, le lien continuera d’exister même si tu essayes de le couper. Reprends ces besoins et réfléchis à la manière dont tu pourrais les satisfaire par toi-même. Il est important ici de replacer l’action entre tes mains, c’est toi et toi seule qui vas prendre soin de ces besoins. En remettant ce pouvoir à l’extérieur, tu vas continuer à créer des liens toxiques. Chaque personne étant différente, c’est tes stratégies qui sont importantes ici, réfléchis à des actions simples que tu peux mettre en place tout de suite avec ce que tu possèdes déjà.


Une fois que tu as défini ces actions, donne-toi une date pour les mettre en place et fais-le régulièrement. Il faut 21 jours pour ancrer une habitude, c’est dans la régularité que tu vas y arriver. Chaque action n’a pas forcément le même rythme, tu peux en faire certaines plusieurs fois par jour, d’autres 2 fois par semaine … Essaye, teste, trouve le bon rythme pour toi.


Les bonshommes allumettes

Certainement l’exercice le plus connu, créé par Jacques Martel. Contrairement aux idées reçues, cet exercice n’est pas que pour les liens avec une personne, tu peux le faire avec tous les liens toxiques et même avec toi-même.


Tu as besoin d’une feuille de papier, de crayons et de ciseaux.

  1. Commence par te dessiner toi sur le côté gauche de la feuille, en dessous tu écris ton prénom et tu t’entoures d’un cercle lumineux.

  2. Sur le côté droit tu vas dessiner un 2ème bonhomme qui va représenter ton toxique et tu l’entoures d’un cercle lumineux également. Tu vas nommer ce toxique, écris-le, sous son bonhomme.

  3. Dessine un cercle de lumière autour de vous deux.

  4. Tu vas maintenant tracer des lignes entre vous 2, un pour chaque chakra

  5. Avec les ciseaux tu vas couper la feuille en deux, chakra par chakra. Pour chaque chakra tu peux répéter à voix haute « Je me libère de tout blocage en lien avec cette situation ».

  6. Tu peux brûler ou jeter la feuille.


bonshommes allumettes


La visualisation

L’idée va être sensiblement la même que pour les bonshommes allumettes sous forme de méditation.

Tu peux visualiser ton toxique sous la forme que tu souhaites, prends le temps de voir également ce lien qui vous relie, sa forme, sa couleur, sa texture …


Tu vas pouvoir placer un gardien, un douanier dans ton corps à l’endroit où s’accroche ce lien. Prends le temps de bien visualiser ce gardien, sa forme, son énergie … et de lui expliquer sa mission : il est le garde-frontière, aucune énergie ne peut entrer à cet endroit-là sans ton accord explicite.


Tu vas maintenant pouvoir couper ce cordon qui te relie au toxique. Visualise l’outil que tu souhaites : ciseaux, scie, tronçonneuse, hache … Et en conscience tu vas couper ce lien.


Accueille en toi tout ce qui se passe.


Les fleurs de Bach

Les fleurs de Bach sont de puissants alliés émotionnels, elles peuvent t’aider une fois le lien coupé à ancrer les changements et guérir la plaie.


Voici celles que je peux te conseiller :

  • N°7 Chestnut bud : aide à développer l’apprentissage de ses erreurs passées

  • N°21 Mustard : aide à combler la mélancolie qui peut survenir après la coupure du lien

  • N°5 Cerato : aide ta capacité à combler tes besoins par toi-même

  • N°20 Mimulus : aide à la compréhension des choses


Tu peux trouver les fleurs de Bach en parapharmacie ou magasin bio. Je peux également te préparer ton élixir sur-mesure.


La lithothérapie

Les pierres peuvent également être d’un grand soutien pour t’accompagner dans ce changement. Une pierre n’est pas « miraculeuse », elle reflète ce qu’il y a déjà en toi.


Voici celles que je peux te conseiller :

  • L’œil-de-tigre : c’est une pierre de protection puissante qui viendra renforcer ton bouclier interne. Attention cependant, elle a un effet boomerang, tout ce que l’extérieur t’envoie de toxique est renvoyé et cela marche de la même manière pour ce que toi tu envoies de toxique, cela te sera retourné.

  • L’aventurine : relier au chakra cœur, elle te connecte à l’énergie de guérison et permet la guérison des blessures passées.

 


N’oublie pas que comme toute expérience terrestre, un lien toxique t’offre un apprentissage, une opportunité de guérir une blessure. Cela peut être une expérience difficile, compliquée à vivre, c’est légitime, tu en sortiras grandie dans tous les cas.


Cette expérience est là pour t’aider à te reconnecter à ta lumière.

 

35 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page